L'ail, un superaliment bien de chez nous

L'ail : un superaliment local

Bien connu de tous, l'ail est un condiment très facile à trouver dans nos contrées. Cette plante vivace au doux nom de Allium sativum fait partie de la même famille que l'oignon, l'échalotte, le poireau ou encore l'asperge.


Une autre facette de l'ail est qu'il est considéré comme une plante médicinale depuis des temps immémoriaux. La somme de ses propriétés le classe sans équivoque dans la prestigieuse catégorie des super-aliments.


Les vertus de l'ail

Tout d'abord, l'ail se distingue par sa richesse en micronutriments, notamment en vitamines B6 et C, manganèse, sélenium, germanium, calcium et phosphore. Certains oligoéléments comme le sélenium ou le germanium sont relativement rares, ce qui fait de l'ail une source particulièrement intéressante sur le plan nutritionnel.


L'ail contient des huiles essentielles et des composés souffrés aux propriétés execeptionnelles. L'allicine notamment, libérée lorsque les gousses sont écrasées ou hachées, se trouve être aussi la molécule responsable de l'odeur distinctive de l'ail.

Les antioxydants de l'ail

Riche en polyphénols, qui sont de puissants antioxydants, l'ail permet de lutter efficacement contre le stress oxydatif. L'ailline possède l'intéressantes propriété de capter le radical libre hydroxyle.

Ail et microbiote

L'ail contient de l'inuline, un prébiotique qui stimule le développement de bactéries bénéfiques du microbiote. Il aide ainsi à maintenir la bonne constitution et la bonne santé de la flore intestinale.

Un médicament naturel et proactif

Antibactérien, antiviral, antiseptique et antifongique, l'ail renforce le système immunitaire et se montre efficace pour lutter contre les maladies, notamment celles rencontrées communément en hiver comme le rhume ou la grippe.

Les propriétés anti-cancer de l'ail

Une analyse statistique basée sur cinq études1,2,3,4,5 met en évidence que la consommation quotidienne d'une gousse d'ail permet de réduire de moitié le risque de cancer du colon, de l'estomac et du rectum. D'autres formes de cancer, comme celui du cerveau ou de la gorge, pourraient être également favorablement impactés.

L'ail et le système cardiovasculaire

L'ail permet de réguler le cholestérol et les triglycérides sanguins. Il aide également à lutter contre l'hypertension artérielle, et par voie de conséquence contre les maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, les propriétés anticoagulantes de l'ail fluidifient le sang, ce qui réduit le risque de trombose.

L'ultime protection

Un dernier avantage, à l'utilité plus marginale : l'ail est bien connu pour éloigner les vampires. Il est de notoriété publique que tous ceux qui suspendent des gousses dans leur maison ne sont pas souvent embêtés par les suceurs de sang !


Quelques inconvénients

L'inconvénient qui vient immédiatement à l'esprit au sujet de l'ail est bien sûr l'haleine conférée par ses composés souffrés. Cette odeur est toutefois assez facile à maitriser : manger une pomme se montre rapidement efficace. Il est aussi possible de croquer quelques clous de girofle ou quelques grains de café torréfié. Une tasse de thé vert après le repas est une autre alternative.


Un autre inconvénient, plus embêtant, est lié aux propriétés anticoagulantes de l'ail. Elles présentent un risque de saignements lorsque l'ail est associé à des médicaments antiagrégants plaquettaires. Il est aussi déconseillé de consommer de l'ail avant une opération chirurgicale.


Comment consommer l'ail

L'ail peut être consommé tous les jours

En raison de ses nombreuses vertus, de sa facilité d'utilisation et de sa grande disponiblité, l'ail peut être consommé quotidiennement à raison de quelques gousses par jour. L'idéal est de manger l'ail cru dégermé, une quinzaine de minutes après l'avoir écrasé ou haché. Ce petit temps de repos permet de favoriser l'action de l'enzyme aillinase.


Pour celles et ceux qui n'apprécieraient pas le goût prononcé de l'ail, une alternative existe sous la forme de gélules. Ces dernières permettent de profiter des bienfaits de l'ail sans le goût, et sans désagrément en terme d'haleine.

Dernière mise à jour : 29/01/2019

retour à la liste des articles Aliments et recettes