Chicorée rouge, crue

Caractéristiques nutritionnelles notables

Avec 18 kcal pour 100 g, il s'agit d'un aliment très peu calorique.

Chicorée rouge, crue et nutrition : répartition en masse des macronutriments

Répartition en masse des macronutriments


Chicorée rouge, crue : part de sucres, en masse, parmi le total glucidique
Part de sucres parmi les glucides


Chicorée rouge, crue : quels modes alimentaires ?

Cet aliment ne contient pas de gluten. À ce titre, il convient aux personnes intolérantes au gluten, c'est à dire les malades cœliaques. Il convient également aux personnes qui présentent une sensibilité au gluten. De manière plus générale, toute personne présentant des problèmes de perméabilité intestinale aurait intérêt à tester un régime sans gluten.


Cet aliment ne contient pas de produits laitiers. Il convient aux personnes intolérantes au lactose. Cette intolérance est la conséquence d'un déficit en lactase, l'enzyme qui permet aux enfants de digérer le lait maternel. La production de lactase diminue plus ou moins avec l'âge, après la phase d'allaitement, ce qui explique qu'une grande part de la population adulte présente des difficultés plus ou moins marquées à digérer le lactose. Le lactose est un sucre qui fait partie de la famille des FODMAPs (Fermentable Oligo-, Di-, and Monosccharides, And Polyols), ce qui signifie qu'il fermente dans le système intestinal si il est mal digéré. Il provoque alors un inconfort digestif, des gaz ou encore des diarrhées.

Cet aliment ne contient pas non plus de caséine. Cette protéine du lait, difficile à digérer, est pro-inflammatoire et est très mal supporté par certaines personnes. Ce phénomène est amplifié dans le cas d'une perméabilité intestinale excessive.


Cet aliment est compatible avec le régime végétalien. Popularisé par le mode de vie vegan, le végétalisme est un mode alimentaire qui exclue toute nourriture issue d'une source animale. Cela inclue bien sûr la viande, mais aussi tout aliment provenant, directement ou non et entièrement ou non, de l'exploitation animale, comme par exemple les œufs ou le miel. Le vététalisme est plus rectrictif que le végétarisme et le pescetarisme. Cet aliment convient donc également aux végétariens et aux pescétariens.


Analyse nutritionnelle détaillée

Chicorée rouge, crue : analyse nutritionnelle pour 100 g
Energie - selon le règlement UE N° 1169/201118 kcal
soit79 kj
Glucides1,6 g
Sucres1,6 g
Amidon-
Lipides0,1 g
Acides gras saturés0,02 g
Cholestérol0 mg
Acides gras mono-insaturés0 g
Oméga 9 - acide oléique (18:1)-
Acides gras poly-insaturés0,05 g
Oméga 6 - acide linoléique (18:2)-
Oméga 6 - acide arachidonique (20:4)-
Oméga 3 - ALA : acide alpha-linolénique (18:3)-
Oméga 3 - EPA : acide eicosapentaénoïque (20:5)-
Oméga 3 - DHA : acide docosahexaénoïque (22:6)-
Protéines1,4 g
Fibres alimentaires3 g
Sel - chlorure de sodium, NaCl0,018 g
Polyols-
Acides organiques-
Alcool0 g


Vitamines

Chicorée rouge, crue : vitamines pour 100 g
Vitamines hydrosolubles% AJR1
Vitamine B1 - thiamine0,07 mg6,36 %
Vitamine B2 - riboflavine0,05 mg3,57 %
Vitamine B3 - niacine, ex- vitamine PP0,3 mg1,88 %
Vitamine B5 - acide pantothénique--
Vitamine B6 - pyridoxine0,07 mg0 %
Vitamine B9 - folates, acide folique13 µg6,5 %
Vitamine B12 - cobalamines--
Vitamine C - acide ascorbique10 mg12,5 %
Vitamines liposolubles% AJR1
Vitamine A - activité vitaminique A20 µg0 %
soit0 UI-
Rétinol0 µg-
Bêta-carotène--
Vitamine D - ergocalciférol, cholécalciférol0 µg0 %
soit0 UI-
Vitamine E - tocophérols, tocotriénols0,57 mg4,75 %
Vitamine K0 µg0 %
Vitamine K1 - phylloquinone, phytoménadione--
Vitamine K2 - ménaquinone--


Minéraux et oligo-éléments

Chicorée rouge, crue : principaux minéraux pour 100 g
Minéraux% AJR1
Calcium - Ca36 mg4,5 %
Magnésium - Mg--
Phosphore - P30 mg4,29 %
Potassium - K180 mg9 %
Sodium - Na7 mg-
Oligo-éléments% AJR1
Chlore - Cl--
Cuivre - Cu--
Fer - Fe0,3 mg2,14 %
Iode - I--
Manganèse - Mn--
Sélénium - Se--
Zinc - Zn0,2 mg2 %


Notes et références

Les valeurs nutritionnelles proviennent de la base de données de référence Ciqual 2017, fournie sous licence ouverte par l'Observatoire des aliments de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Il s'agit d'un organisme public certifié, ce qui offre une garantie sur la fiabilité et l'exactitude des données.

Restons en contact !
N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Pas de spam, c'est promis !