CrossFit en France en 2018 : démographie, pratique et objectifs

Etude indépendante sur le CrossFit en France en 2018 : démographie, pratique et objectifs

Pour les besoins de mes recherches en nutrition sportive spécifique à l'entraînement croisé, je suis parti en quête de statistiques sur les pratiquants du CrossFit en France.


Je n'ai malheureusement rien trouvé, sans doute en raison de l'engouement relativement récent en Europe pour cette méthode d'entraînement. J'ai donc décidé de mener ma propre étude.


Informations préliminaires

Afin d'offrir le maximum de garanties sur la véracité des données et l'objectivité de leur analyse, l'intégralité de cette étude a été menée de manière totalement indépendante et anonyme. La collecte des données a été effectuée durant le mois d'octobre 2018, au niveau national.


L'étude porte sur la démographie, la pratique et les objectifs des crossfiters. Dans le cadre de mes recherches en nutrition, ces données me sont extrêmement utiles pour mieux connaître la population des crossfiters et leurs attentes, et ainsi cibler avec précision les enjeux nutritionnels associés à la pratique de l'entraînement croisé. Cependant l'étude ne concerne pas uniquement le domaine de la nutrition. J'imagine qu'elle sera utile à beaucoup de personnes évoluant dans le milieu de ce sport, c'est pourquoi j'ai décidé de rendre cette étude publique.



Remerciements

Je tiens avant tout à remercier très sincèrement et très chaleureusement les 356 crossfiters des quatre coins de France qui ont participé à la collecte des données. Malgré un laps de temps réduit et des moyens de diffusion limités, la mobilisation des pratiquants permet d'obtenir un panel de données statistiques exploitable.


Je tiens également à remercier les personnes et les structures qui m'ont facilité la diffusion du questionnaire de collecte, et en particulier :


CrossFit, mixité et démographie

Il apparaît clairement que le CrossFit est un sport mixte. Les hommes sont légèrement majoritaires (55,90%) mais les femmes restent très bien représentées (44,10%). La pyramide des ages montre également une répartition globalement assez équilibrée chez les deux sexes :


Pyramide des ages des pratiquants du CrossFit en France en 2018


L'age moyen des crossfiters est de 34 ans (33,86), sans différence notable entre les hommes (33,78) et les femmes (33,96). La majorité des pratiquants (50,28%) se situe dans une tranche d'age de 28 à 38 ans. Cependant les données mettent en évidence la grande adaptabilité du CrossFit, qui rend cette activité accessible à tout age. En effet, le doyen des crossfiters ayant répondu au questionnaire a 67 ans, et on ne peut que lui souhaiter de continuer à s'entraîner encore longtemps !

Un pic démographique chez les femmes de 40 à 44 ans

On note un pic démographique chez les femmes de la tranche 40 à 44 ans. Son interprétation est incertaine, même si il reste possible d'émettre des hypothèses. On peut conjecturer la tendance d'une volonté de remise en forme après avoir élevé un ou plusieurs enfants, et à l'approche de la ménopause.


Les objectifs des crossfiters en France

Chaque crossfiter interrogé avait la possibilité d'indiquer ses objectifs parmi une liste d'objectifs précédemment identifiés. Les pratiquants avaient également la possibilité d'ajouter des objectifs différents. Ces objectifs additionnels, bien que plus précis, entrent quasiment tous dans la liste des objectifs proposés et ont donc été groupés avec ces derniers.


Le questionnaire à choix multiples permettait aux pratiquants de sélectionner plusieurs objectifs. Les résultats figurent sur le graphique suivant :


Objectifs des crossfiters français en 2018 dans le cadre de leur pratique du CrossFit

Le fitness : être et rester en forme

L'objectif principal est très clairement le fitness (70,50%), qui regroupe les problématiques de remise en forme après une période de sédentarité, la volonté de maintenir ses capacités physiques aussi longtemps que possible, et de manière plus globale la pratique d'une activité physique régulière dans le but de maximiser son état de santé. Ces données ne sont pas surprenantes puisque le fitness est le fer de lance du CrossFit.

Le CrossFit comme activité de loisir

L'aspect ludique et agréable du CrossFit arrive en seconde position, la moitié (50,00%) des pratiquants intégrant à leur pratique une dimension de loisir. La variété des entraînements et l'ambiance des box n'est certainement pas étrangère à cet aspect du CrossFit.

La perte de poids concerne plus d'un tiers des crossfiters

L'objectif de perte de poids arrive en troisième position (35,96%). Cette problématique aurait pu être regroupée dans la catégorie du fitness, mais elle me semblait suffisamment importante pour être considérée comme un objectif distinct, en tous cas dans le cadre de mon activité de nutritionniste.

La pratique du CrossFit en compétition

L'aspect compétitif du CrossFit intéresse une part non négligeables des pratiquants (27,25%). Cette facette du CrossFit connaît un développement important en Europe, au travers de nombreuses compétitions organisées au niveau régional et national. Cet objectif est lui aussi lié à des considérations nutritionnelles bien particulières.


Il est intéressant de noter que, parmi les crossfiters intéressés par la compétition, plus de la moitié (51,55%) déclarent également pratiquer le CrossFit pour le fitness. Ce double objectif peut se traduire par une volonté de dépassement de soi et de confrontation de ses performances, plus que par des objectifs de compétition à haut niveau.


L'objectif de compétition est le seul pour lequel l'age moyen des pratiquants (30,84 ans) diffère sensiblement de la moyenne de l'étude (33,86).

Le CrossFit comme méthode de préparation physique générale

Enfin arrive la préparation physique générale (PPG) en complément de la pratique d'un autre sport (23,88%). L'aspect très complet du CrossFit en fait une méthode de choix pour renforcer et compléter la pratique de toutes sortes de sports.


Durée et fréquence de la pratique du CrossFit

Les graphiques suivants représentent respectivement la durée et la fréquence d'entraînement des crossfiters :


Durée et fréquence d'entrainement des pratiquant du CrossFit en France en 2018

Durée de pratique du CrossFit

La durée de pratique du CrossFit est une donnée assez peu représentative sur le court terme. En effet, la forte augmentation du nombre de box de CrossFit est très récente ; il y a quelques années, de nombreuses personnes n'avaient pas accès à une box à proximité de leur lieu de vie. Cela explique le fait que la grande majorité des crossfiters (71,63%) pratique depuis moins de deux ans. Ces données deviendront plus parlantes dans le temps, lorsque de futures études permettront un comparatif sur l'évolution de la durée de pratique des crossfiters.

Fréquence de pratique du CrossFit

La fréquence d'entraînement est, elle, beaucoup plus significative. La plupart des crossfiters pratique à raison de trois fois par semaine, et le nombre moyen d'entraînements hebdomadaires est de 3,64.


Les crossfiters ayant des objectifs de compétition se distinguent par une fréquence d'entraînement globalement plus élevée, avec une moyenne de 4,42 séances de CrossFit par semaine.


Comment citer cette étude

Vous êtes libre de citer cette étude, pour vos propres travaux ou à des fins d'information, sur internet comme sur tout autre support. Pour un partage ou une citation sur internet, insérez simplement un lien vers cette page. Pour une citation hors d'internet, voici le format à utiliser :


BERTA L., CrossFit en France : démographie, pratique et objectifs, www.laurentberta.com/cf2018, 2018
Dernière mise à jour : 22/05/2019

retour à la liste des articles Nutrition du sport

Laurent Berta, nutritionniste
Restons en contact !
N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Pas de spam, c'est promis !
Besoin d'un renseignement ou d'un rendez-vous ? contactez-moi !