"La tomate c'est pas un légume, c'est un fruit !"

La tomate : légume ou fruit ?

"La tomate c'est pas un légume, c'est un fruit !". Qui n'a jamais entendu ou prononcé cette petite phrase un tantinet énervante ? Allez, avouez ... Et puis d'ailleurs, au final, qu’en est-il vraiment : est-ce qu'une tomate est un fruit ou un légume ?


Qu'est ce qu'un fruit, d’abord ?

Le mot « fruit » est un terme employé en botanique pour désigner l'organe d'un végétal angiosperme qui contient une ou plusieurs graines. Il est issu de la transformation du pistil de la fleur pollinisée. Le fruit sert bien sûr à protéger la ou les graines, mais aussi à en assurer la dispersion géographique.


Et qu'est ce qu'un légume ?

Le mot « légume » est employé dans le champ lexical de la cuisine, où il désigne la partie comestible d'une plante cultivée, habituellement cuisinée dans des plats salés.


Et alors, qu'en est-il de notre tomate ?

En 1893, déjà, se posait l'épineuse question de la classification de la tomate. L'enjeu n'était alors pas de trouver un sujet pour briller en société, mais de définir des droits de douanes pour les tomates d'importation. La Cour suprême des États Unis a tranché : la tomate est un légume.


Cependant, le vocable de la botanique étant ce qu'il est, la tomate rentre parfaitement dans les critères qui définissent les fruits. Donc, la tomate est un fruit.


La tomate est à la fois un fruit et un légume

On pourra noter que nombre d'autres légumes s'avèrent être aussi des fruits : concombre, aubergine, poivron, courge … la liste est longue.


En tous cas, la prochaine fois qu'on vous dira sur un ton péremptoire que "la tomate c'est pas un légume, c'est un fruit !", vous serez légitimement en droit de clouer le bec à votre interlocuteur. Vous pourrez rétorquer glorieusement qu'il s'agit à la fois d'un fruit et d'un légume, et que ces deux termes ne sont pas antinomique. Et toc.

Dernière mise à jour : 29/01/2019

retour à la liste des articles Aliments et recettes